Les pièges du mlm internet et l’appât du gain – Partie 1

Devenez riche sur le net

Un peu partout sur la toile, regardez bien toutes les annonces, les offres qui vous expliquent que vous allez pouvoir faire de l’argent sur le net, qu’il a plein de possibilités, que le travail à domicile est possible et que vous allez faire de l’argent facile.

Affiliez-vous à tel site, revendez sur des sites de bons plans, profitez d’enchères privées, remplissez des formulaires de sondages, jouez à des loteries, utilisez des barres de surf, créez votre propre site de rencontres, faites de la marque blanche, investissez dans le forex, vendez des chaussures et du porno… Continuez d’être crédule, naïf et désespéré… Et surtout, donnez votre temps et votre argent aux les autres!
Je suis passé par là, j’ai perdu 6 mois de ma vie…

piège mlm

La vérité, c’est que oui on peut se faire de l’argent sur le net. Et parfois beaucoup d’argent. Mais dans la grande majorité des cas, à 98%, il va falloir commencer à débourser, il va vous falloir beaucoup de temps à fournir du travail derrière, pour qu’au final vous récoltiez quelques miettes.

Le piège d’internet, l’argent facile

5% des blogueurs et affiliés gagnent plus de 1000€ par mois

Le piège d’internet, c’est de croire qu’on peut en vivre sans rien faire. Mais c’est faux! Il n’y a pas de solution miracle, il y a du travail, beaucoup de travail avant que ça porte ses fruits. Il ne faut pas croire les marchands de tapis qui veulent nous vendre leur solution miracle pour la modique somme de 15€ ou 100€. Ils peuvent juste donner des clefs, des idées, des exemples, mais ils ne feront jamais le boulot à votre place. Et par contre vous en achetant leur produit miracle, vous contribuez à leur réussite…

Les blogueurs ne récoltent que peu d’argent d’internet. Il faut qu’ils génèrent énormément de vue pour arriver à gagner un peu d’argent via les pubs qui sont sur leur site. Ils mettent des stratégies en place pour arriver à gagner avec. Mais surtout ils doivent produire énormément de contenus pour que leur blog soit bien référencé, que les gens viennent régulièrement sur leur site. La pub peut leur rapporter quelques sous, mais c’est en commercialisant leur propre produit qu’ils arrivent véritablement à gagner.
On est tous passé sur un site ou un blog spécialisé dans quelque chose suite à une recherche. Là on se fait alpaguer par une page de pub, qui veut qu’on rentre notre adresse mail pour nous offrir un super cadeau d’une valeur de tant d’euros, mais qu’on est prêt à nous donner généreusement. Si on met notre adresse mail, là on peut être sûr de recevoir une suite de news letters nous proposant des conseils et qui finiront dans quelques jours par nous proposer un produit.

Mais pour arriver à ça, le blogueur, il a énormément travaillé: production d’un produit à vendre, production d’un produit gratuit, mise en place d’un page de capture, news letters régulières, mise en place du site et rédaction régulières d’articles…

blogueur01

Il n’y a pas de miracle, c’est du travail!

Pour les réseauteurs en mlm, c’est pareil, il y a du boulot: recherche constante des nouvelles opportunités, repérer les bons sites spécialisés, poster partout pour en parler, rédiger des mails à envoyer à sa liste de contact, être sur les groupes facebook, placé des annonces sur ces groupes, répondre aux messages…

La règles des 20/80

La loi de Pareto montre que dans le domaine commercial et marketing 80 % du chiffre d’affaire est réalisé par 20 % des clients.

Vous l’aurez compris, pour générer de l’argent, il faut beaucoup de personnes. Il faut générer beaucoup de vues, beaucoup de traffic. Cela demande du travail!

1% des internautes sont des créateurs de contenu

9% des internautes vont réagir aux contenus produits

90% des internautes ne feront rien

Voyez internet comme un gros gâteau. Ce gâteau a ses limites, même si chaque jour certains pays continuent de se développer et que l’internet devient plus accessible. Ce gâteau il faut se le partager. Certains arriveront à avoir des plus grosses part, certains n’auront que de toutes petites parts. Il y a une limite, surtout qu’internet est constitué de plein de petits gâteaux, des marchés de niches. Si vous faites un blog sur la pêche, vous allez attirer quasiment que des pêcheurs. Et vous allez vous partager l’ensemble de ses pêcheurs avec d’autres sites. Les pêcheurs sont limités et leur portefeuille aussi.

gateau internet

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’au final, c’est qu’une toute petite partie des personnes pourront gagner.

Quelques business pour gagner de l’argent

Le bloging: un blog est mini site spécialisé et cliblé sur un marché de niche. L’idée est de générer beaucoup de vue pour vivre de la pub sur le site, mais surtout de produits en lien avec le marché ciblé. Les blogueurs pro se font un complément de revenu et seulement quelques élus y gagnent vraiment leur vie.

CPL: des sites vous proposent de cliquer sur des pubs, de faire des jeux pour gagner des points et espérer au final toucher suffisamment de point en échange d’argent ou cadeaux en loterie. Un vrai cash-misère…

Le trading, le forex: c’est bien là où il y a le plus d’argent. On peut gagner beaucoup, mais aussi perdre facilement et très vite. Cela demande un vrai apprentissage, une maîtrise des tendances et d’être toujours à l’affut de ce qui se passe sur les marchés. Beaucoup y sont attirés par l’appât du gain et le marketing agressif sur la toile. Certains y gagnent un peu comme aux tickets à gratter, mais beaucoup s’y brûlent les doigts et y laissent leur chemise. Mieux vaut le prendre comme un jeu.

Les jeux d’argent: de tout temps cela a toujours existé. Encore là ça demande un vrai apprentissage et pour certains ça peut être une addiction. Certains sites vont proposer une misère, d’autres beaucoup de billets si on est prêt aussi à en mettre beaucoup sur la table pour pouvoir jouer. Cela reste du jeu, on y gagne ou l’on s’y brûle.

Suite de l’article (partie 2)

1 Commentaire

  1. gagnerdelargent.tv

    Tout a fait le genre d’idee que je me fesait a propos de ce sujet, merci grandement pour cette excellent article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *