21 erreurs de débutant en marketing de réseaux, mlm – partie 1

7 premières erreurs de débutants en marketing de réseaux, mlm

 

 

1) Croire que c’est facile/croire en l’argent facile

 

Je ne sais pas si on vous a vendu du rêve quand on vous a présenté une un business mlm. Ce que je peux vous dire, c’est que l’argent ne pousse pas sur les arbres. Pour en gagner, il faut bosser. Le marketing de réseau c’est un vrai métier, il faut se former, passer du temps, acquérir des compétences, chercher des prospects, satisfaire des clients…

C’est votre business! Votre patron c’est vous, c’est à vous de vous prendre en main. Si vous n’y passez pas du temps et si vous ne faîtes pas les bonnes action, je peux vous garantir que vous ne gagnez rien.

 

2) Se décourager rapidement

 

Vous allez au début avoir beaucoup d’efforts à faire pour apprendre votre nouveau métier, passer du temps, avoir des refus… pour au début peu de résultats. Rappelez-vous que vous n’avez pas appris à parler, à écrire, à conduire en un jour, ni une semaine. Encore là, il va vous falloir, du temps, du courage, de la patience, de la persévérance et de la passion.

 

3) Ne pas avoir un vrai pourquoi

 

Si vous n’avez pas de vrai but, si vous ne donnez pas un vrai sens à ce vous faite, au premier coup de blues vous allez arrêter. Vous devez vous chercher un but, un pourquoi suffisamment fort qui va vous permettre de vous redresser quand vous aurez des coups de blues, des moments de doutes. Cela arrive même au meilleur de douter! Mais quand on a but fort comme pouvoir pouvoir enfin voyager, pouvoir passer plus de temps avec ses enfants, se payer un beau mariage, offrir des études à ses enfants, aider ses parents à la retraite… alors on se bouge, on fait le nécessaire pour réussir.

 

4) Ne pas être coachable

 

Certains croient que parce qu’ils ont fait de grandes études qu’ils savent mieux que les autres. Même parfois des profs ont la prétention de mieux savoir que les autres. Oui ils connaissent leur domaine, mais pas celui du mlm. Ils disent à leurs élèves d’apprendre et se ferment eux-même à l’apprentissage. Je peux même vous dire que les vendeurs en magasin ne sont pas les mieux placer pour faire de la vente directe qui demande une autre approche et une autre mentalité.

Si vous n’êtes pas suffisamment ouvert d’esprit, que vous n’êtes pas prêt à apprendre des autres ou à accepter les conseils de votre upline, de vos partenaires, alors vous ne pourrez apprendre, vous ne pourrez pas progresser.

 

5) Ne pas se former

 

Question bête: si vous ne vous formez pas, comment voulez-vous réussir? Il vous faut impérativement connaître vos produits pour pouvoir en parler. Il faut vous que vous appreniez comment parler au mieux d’un produit, comment vous allez pouvoir trouver des clients, des partenaires d’affaires. Et comment trouver des partenaires, progresser dans son affaire si on ne connait pas son business? Vous n’êtes pas obligé de connaitre tout de suite pour réussir et n’oubliez pas que c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Pour cela vous avez des livres, des audios, des vidéos, des séminaires, votre upline… qui va vous former et vous aider à réussir. Et se former, c’est un travail constant que vous aller devoir faire, notamment en vous formant sur vous même.

 

6) Croire que l’on a tout compris et que l’on peut réinventer la roue

 

La vente directe à plus de 60 ans… Vous imaginez bien que depuis le temps, un vrai savoir fait a été créé et encore s’est développé avec les nouvelles technologies. Donc pas besoin d’essayer d’innover à tout pris, de vouloir faire à sa sauce. Formez-vous, apprenez que ce d’autres ont mis en place pour réussir, ce sera pour vous le meilleur moyen de réussir à votre tour.

 

7) Ne pas suppliez, mais soyez offreur

 

Quand vous proposez à quelqu’un votre business, vous lui parlez d’une opportunité.

Intégrer la bonne mentalité: c’est un cadeau que vous lui faîtes! Si il le refuse, dommage pour lui.

Par contre si vous commencer à lui demander plusieurs fois de vous rejoindre, si vous le harcelez, le quémandez, vous allez passé pour un désespéré. Pourquoi votre truc marcherait si vous avez absolument besoin de lui?

N’insistez pas! Comprenez que vous n’avez besoin de personne en particulier pour réussir. Si certains ne veulent pas, soit ils reviendront vers vous plus tard, soit vous trouverez d’autres personnes intéressées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *